Piscine container : la taxe foncière ?

L'assiette de la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) est fixée par l'administration fiscale et les taux par les collectivités, qui en perçoivent le produit. Le montant de la taxe foncière est calculé, pour partie, en fonction de la valeur locative cadastrale des biens immobiliers concernés, valeur qui fait l'objet d'une révision annuelle. La base est déterminée par l'administration fiscale selon un classement des constructions de la commune en plusieurs catégories homogènes. Elle détermine un tarif pour chaque catégorie en fonction du loyer normal des locaux libres. Elle calcule la surface pondérée du bien concerné en tenant compte de sa situation, de sa consistance, de son affectation et de son état. La valeur locative cadastrale est égale à la surface pondérée multipliée par le taux de la catégorie dans laquelle a été classé le bien. À cette base s'appliquent des taux, révisables chaque année par la commune, l'intercommunalité ou le département concerné. La taxe foncière d'une piscine est proportionnelle à sa surface, laquelle est multipliée par un prix au m², correspondant à celui d'une dépendance bâtie non habitable. À ce prix au m² extrêmement variable en fonction des communes, s'ajoutent des coefficients, l'un départemental, l'autre national, réactualisés chaque année.  

Les informations que nous communiquons sur notre site sont d'ordre général. Elles sont le résultat de recherches et le fruit d'un travail approfondi. Pour des réponses plus précises, contactez-nous